Shalumbal, grand vizir du Mazighân

Biographie

Personnage remarquable, habile politicien, Shalumbal a grandi esclave. Né Tagothi, originaire de Maketh, il était soumis au Code Arachnéen.

D'une grande intelligence et de pères marchands, il avait suivi la solide formation de la madrasa de Maketh et était devenu scribe.

Maltraité par les Kshayatrim, il en garde un souvenir douloureux, pour ne pas dire un traumatisme. Sa tâche consistait essentiellement à planifier la répression des esclaves, à rationner leurs biens, à calculer leur capacité à supporter la violence du régime Kshayatrim et à la rendre plus flexible, en cherchant des perspectives dans la fascination morbide du peuple.

Il eu le tort d'épouser Jinalah, une odalisque alamite, et de l'aimer puissement. Celle-ci devait mourir dans les persécutions ethniques orchestrées par les souverains tagothi.

Lorsque Kaddar réprima les kshayatrim taghoti, Shalumbal fut libéré et affranchi.
Il se présenta à la cour du calife alamite Garad Ber Thiba de Tahuguthan. Voyant un grand potentiel en lui, il lui offrit une charge de notaire à Atka'ab.

Considérant sa probité, il fut appelé par l'émir Aghalar-Yidir Ben Qabil à Dar-El-Qarayn pour y devenir Juge (les mazighin n'ont pas de cadis, les mobeds n'ont pas autorité pour rendre un jugement). Après quinze ans de bons et loyaux services où il s'illustra comme interprète du Livre des Sphinges, il reçu la charge de vizir de justice.

Lorsqu'Aghalar-Yidir mouru, Hamma'ani Ben Bareka, sa veuve, lui succéda. Parmi les remaniements qu'elle fit faire dans le gouvernement, et afin de s'attirer les faveurs du petit peuple, elle désigna Shalumbal comme Grand Vizir.

Sa réputation d'homme juste ne s'est jamais démentie.

Psychologie

D'un naturel réservé, Shalumbal aime à parler le dernier après que toutes les options aient été passées en revue, afin de proposer des solutions écoutées avec plus d'attention.

Son seul vice est le perfectionnisme moral qui le conduit à maltraiter son être afin de toujours se dépasser intellectuellement.

On peut lui reprocher également un excès de prudence, mais généralement, ses choix sont de bons calculs.

Shalumbal

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×